Fudorama.com » Informations » Vaporisation : qu’est-ce que cela représente ?

Vaporisation : qu’est-ce que cela représente ?

Des 6 transformations fondamentales qui existent en physique, la vaporisation est surement l’une des plus connues. Elle consiste en le passage d’une matière d’une phase liquide à une phase solide généralement sous l’effet d’un facteur externe comme la chaleur. Comme les autres types de transformation, la vaporisation nécessite de l’énergie. Connue depuis l’antiquité, la vaporisation est aujourd’hui utilisée dans de nombreux domaines et connait de nombreuses utilisations. Le phénomène contraire à la vaporisation est la condensation et consiste en le passage d’une matière d’une phase liquide à une phase solide.

En quoi consiste la vaporisation ?

Pour comprendre la vaporisation, il faut d’abord savoir que la matière peut se présenter sous 3 phases : la phase solide, la phase liquide et la phase gazeuse. Chacune de ces phases possède ses caractéristiques et la matière peut passer d’une phase à une autre par diverses transformations. La vaporisation représente le passage d’une phase liquide à gazeuse. Ce phénomène est dit endothermique, car il va absorber de la chaleur et donc consommer de l’énergie. La vaporisation existe sous 3 formes en fonction de la vitesse du phénomène :

  • L’évaporation : cette forme concerne les vaporisations lentes et en surface, comme l’évaporation de l’eau de mer par exemple.
  • L’ébullition : l’ébullition est une forme de vaporisation rapide, elle se fait dans les milieux chauds. On remarque que des bulles de vapeur se forment à l’intérieur du liquide. Chaque élément possède une température d’ébullition qui lui est propre (celle de l’eau est de 100°C). Nous pouvons citer comme exemple de l’ébullition, l’eau qu’on met sur le feu dans une casserole.
  • La caléfaction : c’est un phénomène très rapide et brutal dans laquelle le liquide passe d’un milieu froid vers un milieu très chaud, la vaporisation est quasi instantanée, un film de vapeur va se former autour du liquide qui se vaporise. On peut citer comme exemple le fait de faire tomber des gouttes d’eau sur une surface très chaude.

Utilisation du principe de la vaporisation

La vaporisation connait de nombreuses utilisations et cela depuis l’antiquité. Ainsi, de nombreuses médecines traditionnelles se servent de la vaporisation de liquide pour faire inhaler un remède. Aussi, de nombreuses industries se basent sur le principe de vaporisation comme les cosmétiques et les parfumeries notamment. Aujourd’hui, la science moderne se penche non pas sur la vaporisation en elle-même mais sur leurs mécanismes de conversion d’énergie, c’est pour cela que de nombreuses centrales thermiques utilisent la vaporisation pour produire de l’électricité. La combustion ou la fission va produire suffisamment d’énergie pour vaporiser l’eau, la vapeur d’eau va, elle faire tourner des turbines produisant ainsi une énergie mécanique qui va permettre de produire l’électricité.

Voulez-vous creuser :